Publié par : iutgea2009 | 11 mars 2010

Entretien avec Carole Ferri

Carole Ferri est actuellement étudiante à l’école de commerce ESG, mais elle a préalablement fait un DUT GEA à Brétigny-sur-Orge. Aujourd’hui, elle a accepté de revenir sur un point de sa formation : le module de Projet Professionnel et Personnel. Cette interview complète l’article Travailler son employabilité, paru hier.

Que vous a apporté ce module  PPP  durant vos deux années en DUT GEA ?

Le module PPP m’a fait prendre conscience des compétences, des savoir-faire ou encore des savoirs-être que j’ai pu acquérir jusqu’à présent, pendant ma scolarité, mes stages ou encore pendant mes premiers jobs. Grâce à ce module, j’ai également pu découvrir et approfondir mes recherches sur les métiers qui m’intéressaient, et j’ai pu comparer si ceux-ci étaient en relation avec mon profil et mes divers acquis.

Est ce que PPP vous a été utile dans vos choix d’orientation ?

A la suite de l’obtention du DUT GEA en juin 2009, j’ai été acceptée à l’ESG en troisième année. Grâce au module PPP, j’ai pu découvrir une grande variété de métiers et c’est pour cette raison que j’ai été intéressée par une panoplie de postes que propose mon école. J’ai donc voulu m’orienter vers une formation généraliste et reconnue qui m’ouvre des portes vers tous les métiers de la gestion, telle qu’une école de commerce.

Selon vous, avez-vous été insuffisamment ou au contraire trop accompagnée durant ces deux années ? Eventuellement, que manquait-il à ce module ?

Nous avons été accompagnés suffisamment par des professeurs compétents qui ont su mettre le doigt sur nos difficultés et nous aider à les surmonter, notamment en deuxième année où nous avons consolidé la rédaction de nos lettres de motivation, CV, ou encore été en situation d’entretien professionnel. Le point positif essentiel dans ce module, c’est que, la démarche étant également individuelle, l’étudiant doit se donner les moyens et ne doit donc pas se reposer dans l’attente qu’on lui livre les réponses. Cela participe au développement de son autonomie. Cependant, le poids du programme pédagogique national obligatoire pour tous les GEA étant lourd, cela laisse peut-être à certains moments moins de liberté et moins de temps aux intervenants.

Avez-vous conservé et/ou utilisé votre carnet de bord par la suite, et pour quelle(s) raison(s), à quelle(s) occasion(s) ? L’avez-vous amélioré ou modifié par la suite dans votre vie professionnelle ou étudiante ?

J’ai bien entendu conservé mon carnet de bord, mais ayant quitté l’IUT il y a peu de temps, je n’ai pas encore eu l’occasion de m’en resservir et de le réutiliser.

Je vais surement le compléter à la fin de mon année scolaire par la suite de mon cursus scolaire post-IUT, mais aussi par les stages que j’aurais réalisés, ainsi que par les compétences et les acquis obtenus durant cette période.

Le module PPP ou sa continuation vous ont-ils donné l’impression d’augmenter votre employabilité ?

Par le biais de ce module, je me suis améliorée dans la rédaction des lettres de motivation notamment et dans les entretiens professionnels. J’ai donc pu me servir de cet apprentissage et des divers conseils des intervenants lors des entretiens pour mon école, ou encore pour mon stage. Je me suis sentie plus à l’aise et plus à même de répondre à mon interlocuteur.

Par Romaric et Olivia.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :