Publié par : iutgea2009 | 15 février 2010

Tournoi des six nations

Le Quinze de France a assuré l’essentiel en s’imposant (18-9) face à l’Ecosse dimanche à Edimbourg en ouverture du Tournoi des Six Nations.

Avec un calendrier favorable qui lui permet de recevoir à trois reprises et d’accueillir notamment l’Irlande et l’Angleterre, la sélection tricolore peut espérer se hisser de nouveau sur le toit de l’Europe, ce qu’elle n’a plus fait depuis 2007.

« Je retiens tout d’abord la victoire, mais surtout la maîtrise. Cette dernière est la grosse satisfaction du match », a noté Marc Lièvremont, l’entraîneur tricolore.

Les Bleus se sont en effet mis à l’abri dès les quarante premières minutes grâce à deux essais de leur centre Mathieu Bastareaud (Stade Français), très en vue pour son retour en bleu moins de huit mois après l’affaire de sa fausse agression à Wellington. Avec ces deux essais, les Bleus se sont ensuite contentés de gérer la fin du match. Trop souvent transpercée, la défense bleue a toujours pu se rattraper et éviter de peu, de prendre un essai.

« Les Français ont été très prudents dans ce qu’ils ont fait. C’était une bonne équipe de France qui a contrôlé le match », a admis Andy Robinson, l’entraîneur anglais du Quinze du Chardon Ecossais.

Début de match difficile cependant pour le quinze Français qui a du faire face aux ardeurs de l’Ecosse, en subissant leurs multiples attaques de long en large du terrain.

Les deux essais de Bastareaud (16ème  et 35ème minutes) sont venus concrétiser les rares bonnes possessions de balles des Français au grand agacement du coach écossais Robinson.

En bon connaisseur du jeu d’avants, Robinson n’a pas hésité à faire de la mêlée une des armes principales du Quinze visiteur. Mais les Français possèdent l’une des meilleures mêlées du monde, et ont su résister à l’attaque écossaise.

Marc Liévremont, s’estime conscient que son équipe devra faire mieux samedi contre l’Irlande au Stade de France…

L’équipe qui débutera face à l’Irlande est sans surprise. On ne change pas une équipe qui gagne.

Bonne chance aux tricolores français dans la poursuite de ce Tournoi des Six Nations.

Ludovic METIVIER

Mathieu Bastareaud, auteur des deux essais face à l’Ecosse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :